Rédiger du contenu pour son site

Soumis par Bertrand le mer 16/08/2017 - 15:24

La rédaction de contenu est un travail à ne pas prendre à la légère.

En effet, la préoccupation de tous aujourd'hui, c'est bien entendu le référencement, or celui-ci passe justement par la qualité des contenus rédigés.

Nous verrons donc dans cet article les bonnes pratiques pour la rédaction de contenus sur votre site web

Seulement cela ne passe pas que par le contenu lui-même, à savoir ce que vous écrivez, mais aussi par la forme que vous donnez à ce contenu.

Brève introduction aux exigences du Web

Bon on ne s'affole surtout pas, on ne parlera ici de code que pour expliquer ce qu'il ne faut pas faire, et rien de plus, rassurez-vous on va vulgariser.

Pour faire simple, lorsque l'on construit un site, on cherche à distinguer ce que l'on appelle le fond de la forme.

Deux langages informatiques nous permettent principalement cette prouesse : HTML et CSS (on ne s'occupera pas des autres). Et si on fait ça, ce n'est pas pour s'amuser mais bien parce que c'est une contrainte du web pour un bon référencement. Comprenez que les moteurs de recherches indexent vos pages en fonction de la qualité de leur contenu et de la manière dont il est présenté et organisé.

Ainsi, HTML nous permet d'écrire la "structure" du site, à savoir la manière dont sera agencée une page(un logo, un titre, un menu, un diaporama, une colonne à droite, un pied de page...) et ce qu'on trouvera dedans, c'est à dire le contenu. Il nous permet donc de construire le fond.

Le CSS quant à lui nous permettra de mettre en forme tout ce contenu c'est à dire la taille de la police pour les titres, la couleur du texte à tel ou tel endroit et dans certaines conditions, etc... C'est la forme. Tout ceci est donc codé et défini lors de la création de la charte graphique de votre site. Du coup, normalement, il n'y a rien à rajouter ni à modifier. Le texte, les titres,... tout doit se mettre en forme automatiquement à la bonne taille, la bonne police et la bonne couleur. Cela a été prévu au niveau du CSS, et il n'y a donc pas à rajouter des styles dans le html lors de la création de contenus.

Donc si vous pensez qu'il faut mettre du texte en rouge pour le mettre en valeur ou grossir la taille de la police d'un paragraphe, c'est que vous faites erreur et ce pour 3 raisons :

  1. vous mélangez dans votre contenu le fond et la forme (au niveau du code) = mauvais pour le référencement
  2. vous ne respectez pas votre charte graphique (c'est dommage d'avoir payé un pro pour s'en occuper si c'est pour tout saccager
  3. vous n'apportez rien en terme de lisibilité du code (pour les moteurs de recherche)

Cela ne vous paraît pas encore bien clair et c'est normal, car pour mieux comprendre il va falloir désormais parler de sémantique internet et de ce que cela implique.

Qu'est ce que la sémantique ?

Ah... vaste sujet et qui alimente beaucoup de débats, surtout en terme de référencement. Nous n'entrerons pas dans les détails et n'allons appliquer que ce que nous dicte le bon sens et les règles préconisées.

Bref, la sémantique, c'est la manière de rédiger et d'organiser son contenu. Tout simplement.

Donc mettre des titres, des paragraphes, des mises en exergue, des listes à puces ou numérotées ...

On abordera pas ici des thèmes plus complexes comme l'insertion de tableaux ou des images dans certaines situations qui requièrent des balises bien spécifiques.

Tout ceci a une importance majeure car cette organisation de votre contenu sera retranscrite en code, et c'est ainsi que les moteurs de recherche comprendrons que certaines phrases sont des titres, d'autres des paragraphes, d'autres des parties d'un paragraphe à mettre en avant...

Qu'est-ce qu'une balise et à quoi ça sert ?

Pour comprendre comment cela fonctionne il va falloir définir ce qu'est une balise en langage internet.

C'est en fait un container qui encadre un bout de texte et qui lui donne une valeur, qui correspond à ce qu'il doit représenter. Ainsi lorsque j'écris un paragraphe sur mon éditeur de texte, au niveau du code il le met dans une balise <p> (comme paragraphe). Cela donne :

<p>J'écris un paragraphe !</p>

Le </p> indique que la balise se ferme et donc que c'est la fin de votre paragraphe. Rien de très excitant me direz-vous, mais c'est pourtant fondamental.

En effet, si les éditeurs de texte retranscrivent automatiquement les paragraphes et les renvois à la ligne, ils n'en font pas de même pour les titres, les listes et autres.

Il faudra lui préciser ce que c'est.

Rassurez-vous cependant, cela se fait en cliquant dans l'éditeur de texte, vous n'aurez pas besoin de le faire directement dans le code. Nous verrons cela plus tard.

Pour finir sur cette notion de balise, chaque type de contenu aura donc sa propre balise : 

  • <hn> pour les titres (n représentant le niveau du titre : h1, h2...), h signifiant heading (titre en anglais...)
  • <p> pour les paragraphes (besoin des traductions??)
  • <img> pour les images
  • <ul> pour les listes à puces, dites puces non ordonnées (unordered list)
  • <ol> pour les listes ordonnées (avec 1. quelque chose, 2. autre chose...)
  • <li> pour les liens à l'intérieur de ces listes
  • <strong> pour les mises en exergue de plus haut niveau (mise en gras)
  • <em> pour mise en exergue de moindre niveau (en italique souvent)
  • et bien d'autres encore

Ce qu'il faut comprendre c'est donc que ces balises sont là pour donnner du sens, et non pour faire joli !

Commet rédiger mon contenu en respectant la notion de sémantique ?

Pour respecter la sémantique il faut donc rédiger intelligement. Ainsi on mettra un titre de premier niveau (h1) définissant le contenu de ma page (en général le titre de la page), puis des titres de seconds niveaux (h2) avec à l'intérieur des paragraphes et autres contenus.

Vous pouvez ainsi organiser votre contenu avec autant de niveaux de titres que nécessaire.

Par exemple, dans la page que vous lisez actuellement, le titre de premier niveau (h1) est : "Rédiger du contenu pour son site".

Un titre de deuxième niveau (h2) : Qu'est-ce que la sémantiqe ?

Un titre de troisième niveau (h3) :  Comment rédiger mon contenu en respectant la notion de sémantique ?

Aisni on a : 

  • h1
    • h2
    • h2
      • h3
      • h3
    • h2

Et sous ces titres, des paragraphes, des listes, etc...

En terme de rédaction cela correspond tout simplement à des parties :

  • introduction (sous h1)
  • chapitres et sous-chapitres (sous h2, h3 ...)
  • pargraphes (p)
  • et conclusion (dernier h2)

Comment et où rédiger son contenu ?

Bon on est plus à l'aire du papier, ça n'est pas très écologique en plus de continuer à faire ses brouillons sur un bloc note. Bref on va parler des solutions pour préparer son texte sur informatique.

Partons donc du principe que vous allez directement rédiger sur votre ordi, tablette ou même votre smartphone. Plusieurs solutions s'offrent à vous en fonction du type de site que vous avez. On mettra de côté les sites "en dur" où il faudra coder le texte.

Pour ceux qui ont un CMS (type Wordpress, Drupal ou autre) vous possédez certainement un éditeur Wysiwyg. Mais qu'est ce que c'est que ça s'offusqueront les anti-acronymes ? Eh bien ce barbarisme signifie en fait "what you see is what you get" soit pour les plus faignants "ce que vous voyez est ce que vous avez". Pour faire simple, c'est comme si vous aviez une extension d'un logiciel comme Word dans votre site. Selon les fonctions qui ont été installées vous pouvez ainsi insérer dans votre contenu du texte, des tableaux, des images, faire des tabulations, insérer des listes à puces, mettre des titres...

Bref vous pouvez tout faire dès lors que vous respectez bien la sémantique.

Pensez donc systématiquement à préciser s'il s'agit d'un titre et de quel niveau. Si vous souhaitez mettre un texte en exergue comme ceci, c'est à dire en gras, ne modifiez donc pas le style mais servez-vous du bouton qui vous est fourni ("B" pour bold) qui codera cette balise en <strong> et lui donnera un sens fort. Vous pouvez aussi mettre en italique ("I") ou souligner ("U") un mot ou une partie de phrase pour en appuyer l'importance.

Retenez simplement une règle de base : n'écrivez pas pour faire joli, mais uniquement pour donner du sens !

Pour y arriver, ne modifiez pas les polices ni la couleur du texte, en fait n'apportez aucune modification inutile.

Si pour une raison ou une autre vous souhaitez importer votre texte depuis Word, Open-Office ou autre, faites aussi attention, car même si vous pensez n'avoir rien modifié, ces logiciels injecteront du code à votre insu en stylisant votre contenu. Si vous le devez, pensez donc à copier votre texte dans un éditeur de texte basique type Notepad ou Notes afin de le purger de tout code de style. Une fois votre texte collé dans votre éditeur, recopiez le avant de le coller dans votre Wysiwyg.

Si vous voulez préparer votre contenu à l'extérieur de votre site, préférez donc ces logiciels simples plutôt que Word ou son équivalent qui ne sont pas prévus pour la rédaction sur le web! Une fois dans votre éditeur Wysiwyg, là vous pourrez déclarer ce qui est un titre, une expression à mettre en valeur, etc...

Et les mots clés dans tout ça ?

Ah le graal ! Les mots clés. Eh bien en fait ça fonctionne pareil, écrivez intelligement et pour votre lecteur, surtout pas pour les moteurs de recherche.

Ne bourrez surtout pas inutilement de mots clés, cela ne sert à rien, pire cela peut vous pénaliser !

Je n'ai pas ici l'intention de vous dire exactement où il faut mettre les mots clés ni dans quelle proportion car ce serait bien présomptueux de ma part, d'autant plus que les algorithmes des moteurs de recherche évoluent sans cesse.

Soyez logiques, restez naturels et tout se passera bien (comme dans la vie de tous les jours quoi...).

Si vous voulez en savoir plus sur les quelques astuces de base pour un bon référencement, un tuto sera bientôt disponible sur le sujet.

Conclusion

Vous l'aurez compris ceci n'est pas un tuto exhaustif, car le sujet est bien trop vaste. Le but est surtout de vous prévenir des erreurs les plus courantes. De plus même lorsque l'on fait bien attention, des erreurs peuvent toujours se glissser (pour exemple, après la mise à jour de l'éditeur Wysiwyg de RenduWeb, je me suis rendu compte qu'il me collait du style un peu partout sans prévenir, et ce au moment même ou je vous écris ces lignes !).

Du coup, rien ne vaut une vérification directement au niveau du code, mais là cela se complique un peu et la plupart d'entre vous ne souhaiterons pas forcément y perdre trop de temps. Dans ce cas n'hésitez pas à faire appel à un pro qui vous nettoiera tout ça.

Comme je vous le disez, ce n'est pas si anodin que l'on peut le penser et cela à un vrai impact sur votre référencement naturel, alors songez y et surtout, faites attention au moment où vous rédigez vos contenus. C'est le plus simple et surtout le moins coûteux !!

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire